ARTISTES - Khaira Arby

BIO

Khaira Arby

Arby Khaïra est né dans le désert du Sahara, juste au nord de Tombouctou. Ses parents proviennent de différentes origines ethniques, Songhaï mère et père berbère. Vous pouvez entendre les cultures se fondre en plusieurs langues de sa musique. L'instrumentation et les rythmes sont tout aussi variés avec guitare et basse, calebasse, ngoni, violon traditionnel et percussion créant un mélange complexe de sons et de la structure. Certaines personnes comparent l'effet sur les rythmes des caravanes de chameaux traversant le Sahara, d'autres à la ville cosmopolite de Tombouctou.

 

Aucune surprise, Khaïra a gagné son premier concours de chant tout juste une écolière et a été choisi pour représenter le Mali à l'échelle internationale. N'étant ne pas d'une famille de musiciens, son père découragé son poursuivant sa carrière et elle épouse. Mais, après 10 ans de mariage Khaïra divorcé et retourne à Tombouctou et sa carrière musicale. Par son milieu de la vingtaine, Khaïra a fait son premier enregistrement avec l'Orchestre régional de Tombouctou et bientôt, a été invité à chanter avec le célèbre Orchestre Badema à Bamako, capitale du pays. Elle a continué de gagner ses galons à côté des stars maliens comme son cousin par mariage, Ali Farka Touré et l'influent Fissa Maïga. Depuis 1990 Khaïra concentre toutes ses énergies sur sa musique. Avec quatre albums à son propre nom, elle est la voix du Nord du Mali.

 

Khaïra chante dans de nombreuses traditions désertiques et sa musique prend l'auditeur dans un voyage audio à travers l'essence du Mali et Tombouctou, une réunion des points cardinaux, les religions, les cultures, passés et présents. Elle chante des chants de louanges, chansons de blues, chants religieuses, chants d’amour, guerre et paix, famille et la vie des femmes. Elle exprime sa fierté dans l'histoire et les luttes de son pays natal, désert et ses habitants.

 

Khaïra vit toujours à Tombouctou avec sa famille. Elle effectue à des concerts et festivals à travers le Mali et l'Occident. Elle est apparue au Festival au Désert mythique annuellement depuis ses débuts en 2001 et au Festival sur le Niger à Ségou. En 2006, elle a été nommée un Chevalier de l'ordre National du Mali. En 2011, ses pairs lui décernent le Tamani d'Or, un Grammy malien, en reconnaissance de son statut comme l'un des meilleurs musiciens maliens du passé 50 ans.

 

En 2010 et 2011, Khaïra et sa bande tournées en Europe, les États-Unis et le Canada effectuer aux critiques « rave » allant de petites boîtes de nuit de Harlem à Kennedy Center de Washington DC, à Bimhuis Amsterdam et plus. Elle interprète également à des festivals de musique majeurs comme WOMAD, Sfinks, All Tomorrows Parties, Oya Oslo, Chicago WorldFest, AfricaFest de Liverpool et beaucoup plus.

Please reload